Programme

POÉTIQUES DE PAUL ZUMTHOR (1915-2015)


L’œuvre multiple de Paul Zumthor reflète l’homme curieux de tout, le chercheur sans préjugés ni frontières, le professeur qui savait transmettre sa passion autant que sa rigueur, l’ami qui avait noué des liens solides dans le monde universitaire et bien au-delà. Son ampleur invite à privilégier trois axes, trois poétiques qu’il élabora au long de sa vie.





Journée 1 — POÉTIQUES MÉDIÉVALES

Dans la carrière et dans l’œuvre de Paul Zumthor, l’étude du Moyen âge est fondatrice, même si elle n’est pas exclusive. De 1943 à 1987, les recherches de Paul Zumthor ont contribué à un renouvellement profond des études médiévistes au XXe siècle. Elles ont servi d’inspiration et parfois de modèles à bien d’autres.


Matin (9h30-12h)


PREMIÈRE SESSION présidée par F. SUARD (Université Paris Nanterre)

Table ronde : Le Moyen Âge de Paul Zumthor. Bilan et perspectives heuristiques
D. Boutet (Paris 4), « Paul Zumthor et les études sur l'épique au Moyen Âge »
C. Lucken (Paris 8 / Genève), « De la circularité du chant à la présence de la voix : la poésie lyrique selon Paul Zumthor »
P. Moran (Laval), « Paul Zumthor et le problème du roman médiéval »
J.-Y. Tilliette (Genève), « Paul Zumthor et l’histoire littéraire »


Après-midi
(14h00-17h30)


DEUXIÈME SESSION
présidée par B. DARBORD (Université Paris Nanterre)

Communications
R. França Bastos (Université Paris Nanterre), « L'œuvre carolingienne par delà siècles et frontières : étude d'une transmission mouvante, de l'Europe médiévale au Brésil contemporain »
A. Dumas (Sergipe UFS), « Corps, geste et mémoire : l’Auto de Floripes : tradition carolingienne et théâtre de rue en Afrique »
Pause
E. Bastos (Bahia UFOB), « Lettres médiévales du Sertão : l’art de trobar de Elomar Figueira Mello »
É. Pinel (Université Paris Nanterre), « Entre littératures écrites et pratiques orales : une poétique des béguines »


18h00 (Espace Reverdy)
Lecture chantée - G. Le Vot, « Trobar m'es pres talantz. Chansons d’amour des troubadours & des trouvères (XIIe-XIIIe siècle) »

Jeudi 22 octobre — POÉTIQUES DE
 LA VOIX

Issues des poétiques médiévales, les poétiques de la voix s’en détachèrent suffisamment pour fonder de nouvelles approches des oralités vivantes et des vocalités en s’intéressant de manière privilégiée à « une voix qui met en cause le langage et, ontologiquement, le sait »
(La Poésie et la Voix).
 

Matin (9h30-12h)


TROISIÈME session présidée par M. PERRET (Université Paris Nanterre)

Table ronde : Oralité, vocalité, traditions et performance
I. Muzart-Fonseca Dos Santos (Université Paris Nanterre), « A l'écoute des voix traditionnelles : l'incursion de Paul Zumthor dans l'oralité vivante »
F. Gingras (Montréal), « Dans l’atelier du poéticien : lire et écrire sur la voix »
E. Dias Matos (Bahia UFBA), « La voix comme performance : voir, entendre, chanter et danser »
É. Méchoulan (Montréal), « Gestes et performance »


Après-midi (14h00-17h30)



QUATRIÈME session présidée par G. PEUREUX (Université Paris Nanterre)

Communications
D. Lagorgette (Chambéry), « Paul Zumthor et la mouvance »
A. B. Da Silva (Bahia UNEB), « Voix et corps nomades : les poètes improvisateurs dans le Nord-Est du Brésil »
Pause
G. Le Vot (Lyon 2), « “Danser la voix” jusqu’à jubiler : le corps et l’incantation dans le Rock’n Roll »
M. V. Borja (CNAD/ENS), « “Au chœur du drame” : espaces de son, espaces de sens dans la voix »


18h00 (Espace Reverdy)
Conférence-spectacle - A. NÓBREGA, « Du romancero ibérique à l‛imprnvasation poétique au Brésil »


Vendredi 23 octobre — POÉTIQUES NOMADES

Les poétiques nomades s’intéresseront enfin aux voies parallèles et croisées, suivies par le chercheur et l’homme, souvent marquées par l’inachèvement, réflexions sur l’espace et le temps, sur la langue du romancier et du poète, dont Babel fut sans doute l’ultime chef-d’œuvre, « Mots tentes nomades plantées tout au long d’une vie » (Midi le juste).


Matin (9h30-12h)


CINQUIÈME session présidée par J.-P. BORDIER (Université Paris Nanterre)

Conférence
M. Zink (Collège de France, Institut), « Paul Zumthor : une poétique nomade »

Communications
M.-C. Gomez-Géraud (Paris-Ouest), « Relire La Mesure du monde (1993) à l’aune du temps »
H. Solterer (Duke Univ.), « Amériques prémodernes ? Départ pour le grand Nord »


Après-midi (14h00-17h30)


SIXIÈME session présidée par Ph. ZARD (Université Paris Nanterre)

Communications
S. Lefevre (Paris 4), « Paul Zumthor côté roman »
A. Vaillant (Université Paris Nanterre), « La Voix de la lettre. À propos de la renaissance poétique du XIXe siècle »

Intermède poétique - Compagnie Jabuticaba

G. Dessons (Paris 8), « Les enjeux de l’oralité chez Paul Zumthor et Henri Meschonnic »
L. Assunção (Rio Grande Norte), « Rituels religieux en mouvement : pour un dialogue de l'anthropologie avec Paul Zumthor »

Pause

SEPTIÈME session
, présidée par I. Muzart-Fonseca Dos Santos et J.-R. Valette (Université Paris Nanterre)
18h00 — Leçon de clôture J. Cerquiglini-Toulet (Paris 4), « Une histoire intellectuelle du XXe siècle : Paul Zumthor ou le parcours d’un curieux »


Programme complet avec le résumé des tables rondes, conférence et communications.

Mis à jour le 05 octobre 2015